Home Accueil Blé Goudé : son message à la veille du 14 février

Blé Goudé : son message à la veille du 14 février

Blé Goudé : son message à la veille du 14 février
Blé Goudé : son message à la veille du 14 février

« Rester soi-même », voilà le message de Blé Goudé à la veille du 14 février, à ses militants à qui il demande de demeurer dignes dans les épreuves.

Rester soi-même : un exercice qui peut vous coûter d’être isolé et vous exposer à toutes sortes de méchancetés. J’ai souvent entendu certaines personnes me dire : Charles, tu risques beaucoup si tu ne soutiens pas la position du groupe. Tu vas foutre ta carrière politique en l’air.

.tdi_1_e32.td-a-rec-img{text-align:left}.tdi_1_e32.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Ah, les carrières et les ambitions politiques, la recherche de l’approbation d’autrui, autant de choses qui contraignent certains des nôtres à tourner le dos à leurs principes pour soutenir et défendre des causes qu’ils ne partagent pas !

Lire aussi:   MainOne: le câble sous-marin désormais opérationnel en Côte d’Ivoire

LIRE AUSSI: Affrontements à la machette entre élèves : les cours suspendus à Bongouanou

Comment peut-on s’enfermer à ce point et trahir son âme ? Pour mes principes, pour mes valeurs et ma philosophie politique, j’ai accepté de prendre des coups depuis que j’étais élève.

LIRE AUSSI: Guikahué : « le RHDP est mort, le PDCI l’a enterré le 18 octobre 2019 »

Aucune des épreuves que j’ai subies n’a pu m’en éloigner. Aucune recherche de positionnement politique n’aura raison des valeurs pour lesquelles, très jeune, j’ai fait mon entrée en politique.

Lire aussi:   Tronçon Oumé-Sinfra: le SOS des populations

Rester soi-même n’est certes pas facile, mais je resterai moi-même. Je marcherai toujours la tête haute, sur mon chemin, JE LAISSERAI DES TRACES, PAS DES TACHES. Et mon peuple me jugera !

.fb_iframe_widget_fluid_desktop iframe{width:100%!important}

.tdi_2_255.td-a-rec-img{text-align:left}.tdi_2_255.td-a-rec-img img{margin:0 auto 0 0}

Source: Yeclo

Commentaires Facebook